Découvrez plus en détails l’association… Nathalie ce mois-ci

Comment as-tu connu Pays Rochois En Transition, quelle est l’action qui t’a amené vers l’association?

J’ai connu PRET par hasard lors d’un événement sous la Grenette. Ils avaient organisé un audit concernant les priorités des citoyens en terme éco-environnemental.
Je venais de prendre la décision de m’impliquer concrètement dans la vie de la commune plutôt qu’être juste spectatrice insatisfaite. PRET répondait parfaitement à mes souhaits de m’investir dans la commune et participer à l’amélioration de notre qualité de vie et le respect de l’environnement.

Si tu avais une baguette magique pour changer quoi que ce soit dans notre monde, que ferais-tu?

Bon j’imagine que j’ai le droit de l’utiliser qu’une seule fois !!
Je crois que l’élément fondamental est de faire évoluer les mentalités et les croyances personnelles. C’est cela ,qui à mon sens, nous fait agir aussi inconsidérément et égoïstement.
Alors avec cette baguette magique j’éliminerai des concepts tels que profit, individualisme , supériorité , propriété…
Ce serait sûrement insuffisant mais ça faciliterait la tâche sans en douter.

Comment vis-tu la Transition? Personnelle, collective, les 2?

En terme de mobilité, ça fait quelques années que je pratique le co-voiturage en tant que passager ou conducteur. J’aimerai à plus long terme ne plus avoir de voiture perso, mais suite à une tentative il y a deux ans de ne pas en reprendre une ( la mienne ayant HS ) force a été de constater que le transport collectif ou mutualisé n’est pas suffisamment développé ici pour convenir à ma situation personnelle. Alors j’ai réduit la puissance mais repris une voiture et La Fête des possibles de septembre m’a permis de répondre à un questionnaire en vue de la mutualisation , à suivre donc … Sur le plan alimentaire , j’ai intégré les jardins participatifs de PRET et je gère mes déchets en compagnie de mes amis les lombrics !! J’ai un lombricomposteur issu de la campagne de la CCPR. Quant à mes emplettes elles se font majoritairement en local et petite structure et je suis ravie de constater, aujourd’hui , que pour de l’alimentaire je n’ai pas remis les pieds dans un supermarché depuis le début du confinement ! J’aimerai me pencher sur le plan énergie et logement mais c’est un domaine plus complexe pour moi …

Un sujet qui te tient à cœur que tu as envie de développer?

Ce qui me tient à cœur c’est cela, que les mentalités bougent vers plus d’humilité, de contentement , de respect de soi et du vivant.
D’aussi loin que je me souvienne je me suis toujours interrogé sur le fait qu’un jour qqn ai pu penser posséder la terre … Pour moi la Terre nous accueille et nous ne devrions en avoir que l’usage , le respect et la gratitude..
Et à bien y regarder la propriété me semble être pour beaucoup plus souvent source de tension, d’inquiétude que de sérénité…