Dégafamisation en cours…

Chez Pays Rochois En Transition, nous avons fait ce choix de quitter le Google Drive pour migrer sur la plateforme NextCloud, open source, dont vous trouverez une présentation vidéo en suivant ce lien.

Le choix est avant tout idéologique car utiliser les services des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) bien souvent gratuits (si c’est gratuit, c’est toi le produit 😉 ), comme c’est le cas du Google Drive, signifie que nous leur confions nos données, les traces de notre vie que nous laissons sur Internet, c’est donc une question de confiance. Cette confiance a permis à une poignée d’acteurs, les GAFAM, d’obtenir un quasi-monopole sur nos vies numériques en centralisant les données d’une immense partie de la population. Les enjeux et dangers sont triples : économiques, technologiques, culturels… Les solutions open source proposent une alternative qui questionnent sur les conditions que nous sommes prêt.es à nous imposer pour que cette confiance soit justifiée. Ces solutions open source proposent des alternatives à la fois respectueuses de nos êtres et nos diversités, mais en plus elles rendent impossible la reproduction de tels monopoles.

Pour faciliter ce choix, sachez que les 2 solutions ont quasiment les mêmes fonctionnalités et sont aussi intuitives à l’usage. La différence principale réside dans le prix. Google Drive est gratuit, pour NextCloud nous devons rémunérer une entité qui héberge notre serveur. L’hébergeur que nous avons choisi chez Pays Rochois En Transition est “Le Cloud Girofle” qui propose un tarif libre.

Si vous aussi vous cherchez une alternative ou vous voulez créer un drive et que vous vous posez des questions, n’hésitez pas à nous contacter à contact@paysrochoisentransition.org pour vous faire part de notre expérience.

Si vous voulez en savoir plus ou si vous souhaitez, vous aussi, faire un pas en dehors des GAFAM, n’hésitez pas consulter le site de l’excellente association Framasoft, association d’éducation populaire, composée d’un groupe d’ami·es convaincu·es qu’un monde numérique émancipateur est possible, persuadé·es qu’il adviendra grâce à des actions concrètes sur le terrain et en ligne avec vous et pour vous ! Leur site de la campagne de Dégafamisation est accessible en cliquant sur ce lien.